3è séquence 1 technique

Comment utiliser la technique pour composer de la musique?

fiche de cours:logo_pdf

VIRTUOSITE, MAITRISE, AGILITE
Offenbach, « contes d’Hoffmann », https://www.youtube.com/watch?v=e1k5l4oiCEc
Rossini, « la danza »,

Popper, « danse des Elfes »,

Top Secret Drum Corps

INSPIRATION, IMAGINATION, INVENTION

TECHNOLOGIE, ELECTRONIQUE, LOOPER, …

They don’t care about us cover :https://www.youtube.com/watch?v=2793YThvhlM

chant:

 « Emmenez moi » en groupe de 6 tiré au sort, avec 1 partie en duo (lignes 1,2,7,8) , 1 partie soliste (lignes 3,4 ou 5,6), et 1 partie à 6 (refrain), avec micro pour les parties solistes et duo
paroles logo_pdf
   

accompagnement de la chanson logo son


évaluation chant 1 3ème


Repères culturels : A partir de la fin des années 1940 et surtout durant les années 1950 et 1960, les progrès de la technologie (microphone, magnétophone à ruban, transistor, synthétiseurs) permettent une plus grande liberté dans la manipulation des sons et de leur diffusion.
L’oeuvre et son contexte :
Psyché Rock provient de l’oeuvre de Pierre Henry Messe pour le temps présent, oeuvre composée en 1967 pour le festival d’Avignon sur une commande du chorégraphe Béjart.
Cette oeuvre est donc une suite de danses, fruit de la collaboration de trois hommes : Pierre Henry, pour la partie l’électroacoustique ; Michel Colombier pour l’instrumental ; Maurice Béjart pour la partie dansée
Ecoute :
Le thème de Psyché rock provient du morceau de Rhythm’n’blues Louie Louie rendu célèbre par les Kingsmen en 1963.
On peut distinguer 3 masses sonores différentes :
1er plan sonore : les instruments acoustiques interprétés par les instruments
2ème plan sonore les instruments amplifiés : un groupe de rock, la basse joue un ostinato (formule répétée) de 4 notes : mi, la, si, la durant tout le morceau.
3ème plan sonore : les bruitages se superposant à l’ensemble qui sont l’oeuvre de Pierre Henry. On parle de sons concrets, c’est-à-dire les sons traités en studio qui sont juxtaposés, superposés, transformés (durée, intensité / nuances, hauteur et de texture ) comme le ferait un compositeur classique avec les notes de musique.